skip to Main Content
RETROSPECTIVE / Forum  De  La  Mixité  Numérique

RETROSPECTIVE / Forum de la Mixité Numérique

Date : Jeudi 3 mars 2016

Lieu : Epitech Paris

Revivez l’événement sur #MixiteNumerique

 

 

Album photos

 


L’association E­mma et EpOlivier Ezratty, consultant en stratégies de l’innovation, blog Opinions Libresitech ont organisé un Forum de la Mixité dans le Numérique le 3 mars dernier à Paris. Les deux tables rondes ont permis aux acteurs concernés d’échanger ensemble et avec le public sur deux thématiques centrales pour initier le cercle vertueux d’un monde numérique partagé.

La première table ronde « la mixité dans les métiers du numériques » a rassemblé des acteurs très variés et impliqués.

  • Marie Doutre Roussel, consultante IT opérations, Microsoft
  • Olivier Ezratty, consultant en stratégies de l’innovation, blog Opinions Libres
  • Marie­-Amélie Frere, co­présidente,  Girlzinweb
  • Diana Marimoutou, QA lead du pôle technologique, DigitasLBi
  • Justine Mills, program/site manager, IBM
  • Mathilde Rigabert Lemée, co­fondatrice, Duchess France
  • Sophie Viger, Directrice, Coding Academy, Web@cadémie
  • Elise Covilette, co­fondatrice, Kokoroe

Ces acteurs du numérique se sont demandés s’il s’agissait d’une réalité ou d’un objectif à atteindre. La réponse n’est pas figée et a permis de mettre en évidence d’autres problématiques, notamment pourquoi la gente féminine ne s’intéresse pas aux métiers de l’informatique. Il en ressort une apparente méconnaissance et des a priori sur ce domaine de la part des femmes et des filles.

La seconde table ronde, dont la thématique découlait du constat précédent, avait pour intitulé « quelles solutions pour pouvoir apporter plus de mixité ? » Quatre actrices du numérique et de l’informatique ont pu partager leurs idées.

  • Rachel Orti, senior software engineer, IBM
  • Isabelle Pestourie, responsable communication & événementiel, Social Builder
  • Amandine Goujon Zimmerle, présidente, Femina Tech
  • Béatrice Matlega, responsable de la politique de citoyenneté, Microsoft

Chacune a pu mettre en évidence les actions menées par son organisation. S’en est suivi un riche débat avec le public, dont des collégiennes qui voulaient savoir ce que ces actrices du numérique aimaient dans leur métier.

L’assemblée a conclu à la fin des échanges qu’on était dans une période de transition et que chacun devait, à son niveau, participer au changement des mentalités par le dialogue et les actions.

Back To Top